Rue Prairial : l'e-shop des soins clean pour les bébés et les enfants, de 0 à 12 ans !

Le lexique des cosmétiques clean pour bébés et enfants

liste ingrédients nocifs cosmétiques bébé que choisir

Dans notre dernier article sur la définition de la beauté clean, nous vous expliquions qu’un cosmétique clean pour un adulte ne l’est pas forcément aussi pour un enfant en raison de la fragilité de ces derniers, de leur peau encore en maturation et du caractère toxique de certains ingrédients au deçà d’un certain âge. Pour vous aider à y voir plus clair et vous permettre de prendre connaissance de ces particularités, nous avons rédigé un petit lexique.

Petit lexique du clean pour les cosmétiques des bébés et des enfants :

On dit bye-byeÂ đŸ‘‡đŸ»đŸ‘‡đŸ»

  • L’alcool : est trĂšs utilisĂ© comme solvant et parfois comme conservateur. Il se rĂ©vĂšle trĂšs assĂ©chant pour la peau, irritant, photosensibilisant et favorise l’apparition de rougeurs. A noter que la peau des bĂ©bĂ©s Ă©tant plus permĂ©able que celle d’un adulte, on peut craindre lors d’une forte concentration dans le produit des effets indĂ©sirables de type Ă©thylique. 

Sur les listes inci (= la liste des ingrédients au dos du flacon) : Alcohol, Alcohol denat. 

  • BHA et BHT : le BHA et le BHT sont deux antioxydants qui agissent en tant que conservateur dans les formules pour Ă©viter aux corps gras de rancir.  
  • EDTA : l’EDTA permet d'accrocher les diffĂ©rentes molĂ©cules entre elles, il participe ainsi Ă  la stabilitĂ© des formules des cosmĂ©tiques dans la durĂ©e. Le reproche qu’on lui fait c’est qu’il est peu biodĂ©gradable et qu’il transporte potentiellement des mĂ©taux lourds dans le milieu aquatique. 

Sur les listes inci : Disodium EDTA, Tetrasodium EDTA, Trisodium EDTA. 

  • Les dĂ©rivĂ©s terpĂ©niques : il s’agit en majoritĂ© du Camphre, de l’Eucalyptol et du Menthol. Il est recommandĂ© de les Ă©viter totalement pour les enfants de moins de 3 ans et de limiter leur prĂ©sence dans les produits cosmĂ©tiques pour les enfants de moins de 6 ans.

Sur les listes inci : Camphre, Menthol, Eucalyptol. 

  • Les filtres solaires chimiques aussi appelĂ©s “synthĂ©tiques” : en plus de polluer les fonds marins, nous Ă©cartons ces filtres pour leur impact nĂ©gatif sur le systĂšme endocrinien et leur potentiel allergisant. 

Sur les listes inci : Benzophenone, Benzophenone-3 et -5, Ethylhexyl Methoxycinnamate, Homosalate, Octocrylene, Oxybenzone (Benzophenone-4), 4-Methylbenzylidene Camphor, Phenylbenzimidazole Sulfonic Acid.  

  • Les gĂ©nĂ©rateurs de formol (ou formaldĂ©hyde) : ils ont la caractĂ©ristique de gĂ©nĂ©rer la formation de cette substance, gĂ©nĂ©ralement au contact de l’eau. Le formol est un composant trĂšs irritant, allergisant impliquĂ© dans de nombreuses rĂ©actions cutanĂ©es en plus d’ĂȘtre soupçonnĂ© cancĂ©rogĂšne.

 Sur les listes inci : Benzylhemiformal,  2-Bromo-2-nitropropane-1, 3-diol, Diazolidinyl urea, DMDM Hydantoin, Quartenium-15, Sodium hydroxymethylglycinate,

  • Les huiles essentielles dangereuses chez les jeunes enfants : ce sont des molĂ©cules complexes renfermant de multiples substances aux effets parfois puissants et pas toujours anodins du fait de leur forte concentration. Elles peuvent ainsi contenir des “terpĂšnes” (irritants pour la peau, allergisant et toxiques pour les reins); des “phĂ©nols” (dermocaustiques et toxiques pour le foie); des “aldĂ©hydes” (irritants pour la peau et les muqueuses); “cĂ©tones” (neurotoxiques et abortives); “lactones” (neurotoxiques et fort allergisants cutanĂ©s); des (furo)coumarines photosensibilisantes. 

-Huiles essentielles neurotoxiques : 
L’huile essentielle d’achillĂ©e millefeuille, de bois de cĂšdre, d’écorce de camphrier, de curcuma, de feuille d’hysope, de lavande papillon, de sauge, de noix de muscade. 


 -Huiles essentielles convulsives : 
L’huile essentielle d’écorce de camphrier, de feuille d’eucalyptus, de menthe poivrĂ©e. 


-Huiles essentielles dermocaustiques : 
L’huile essentielle d’écorce de cannelle, de feuille de citronnelle, de giroflier, de menthe poivrĂ©e, de pin sylvestre, de thym.


-Huiles essentielles photosensibilisantes :
L’huile essentielle d'angĂ©lique, de bergamote, d’orange douce, d’écorce de citron, de mandarine, d’écorce de pamplemousse, de verveine citronnĂ©e.

  • Les huiles minĂ©rales : issues de la pĂ©trochimie, leur caractĂšre polluant et non durable nous poussent Ă  les Ă©carter de notre sĂ©lection pour privilĂ©gier des huiles et beurres vĂ©gĂ©taux tout aussi efficaces et plus sains pour la peau. 
  • Le Methylisothiazolinone (MIT/MI) et le Methylchloroisothiazolinone (MCIT) : ce sont des conservateurs dont l’ utilisation est trĂšs rĂ©glementĂ©e en Europe, interdite dans les produits non-rincĂ©s et tolĂ©rĂ©s Ă  hauteur de 0,0015% dans les produits rincĂ©s. Ils sont trĂšs irritants pour la peau et peuvent causer de l’eczĂ©ma de contact. 
  • Les molĂ©cules aromatiques fortement sensibilisantes : prĂ©sentes dans la plupart des huiles essentielles, elles ont pour obligations d’ĂȘtre mentionnĂ©es dans la liste des ingrĂ©dients depuis les directives europĂ©ennes de 2003.  

Sur les listes inci : Cinnamal, Evernia furfuracea, Evernia prunastri, Farnesol, Hydroxycitronellal, Hydroxyisohexyl 3 cyclohexene carboxaldehyde, Isoeugenol. 

  • Les nanomatĂ©riaux : de toute petite taille (1-100 nm), ils sont susceptibles de pĂ©nĂ©trer dans l’organisme et d’y provoquer des effets inconnus. La rĂ©glementation impose que la mention [NANO] prĂ©cĂšde les ingrĂ©dients concernĂ©s. 
  • Les parabens : ce sont des conservateurs d’origine synthĂ©tique, suspectĂ©s d'ĂȘtre des perturbateurs endocriniens et allergisants. Par prĂ©caution nous excluons tous les produits contenant des parabens aussi bien Ă  courte chaĂźne qu’ Ă  longue chaĂźne. 

Sur les listes inci : Butylparaben, Ethylparaben, Isobutylparaben, Methylparaben, Propylparaben.

  • Les Parfums synthĂ©tiques : ou “parfums de synthĂšse” peuvent ĂȘtre irritants. Ainsi nous prenons soin de vĂ©rifier que les mentions de “parfum” apposĂ©s sur les flacons des marques revendus sur notre e-shop soient bien l’odeur naturelle des ingrĂ©dients prĂ©sents, sans ajout de molĂ©cules de synthĂšse. 
  • PEG : ce sont des composĂ©s Ă©thoxylĂ©s qui sont utilisĂ©s comme tensioactifs. Ils sont soupçonnĂ©s d’ĂȘtre cancĂ©rogĂšnes et Ă©galement polluant pour l’environnement. 

Sur les listes inci : PEG et tous composés avec le suffixe -eth

  • Le Phenoxyethanol : ce conservateur est facilement absorbĂ© par voie cutanĂ©e, il prĂ©sente un potentiel irritant. Certaines Ă©tudes suspectent des effets neurotoxiques. Sachant que la peau d’un enfant, n’étant pas encore mature, est beaucoup plus permĂ©able Ă  tout ce qui est appliquer dessus, nous l’écartons de notre sĂ©lection. 
  • Les PrĂ©curseurs de nitrosamines : forment lors de la prĂ©sence d’agents nitrosants (oxyde d’azote, nitrites 
) des nitrosamines qui sont des composĂ©s cancĂ©rogĂšnes. D’autres rĂ©gulateurs de PH sans risque pour la santĂ© peuvent ĂȘtre utilisĂ©s dans les formules cosmĂ©tiques et ainsi les remplacer. 

Sur les listes inci : TriĂ©thanolamine (TEA) Tromethamine, Éthalonamine (MEA), DiĂ©thanolamine (DEA) (MIPA), composĂ©s commençant par le mot “Quaternium”, Lauryl sarcosine, Cocoyl sarcosine. 

  • Triclosan et Triclocarban : ce sont des conservateurs nocifs pour l’environnement et controversĂ©s pour l’Homme pour leurs rĂ©percussions sur le systĂšme endocrinien.

 

Cette liste est non exhaustive et réguliÚrement révisée en fonction des études menées.

 -----------------------------------------------------------------------------------------
💌 Vous aimez nos articles ? Rue Prairial glisse chaque mois dans votre boite mails conseils, dossiers cosmĂ©tiques, lifestyle et  interviews, en vous inscrivant Ă  notre newsletter ici ! 💌
 -----------------------------------------------------------------------------------------