Rue Prairial : l'e-shop des soins clean pour les bébés et les enfants, de 0 à 12 ans !

Rencontre avec Sonia Limorte, fondatrice de la marque Aynosens

 

Hello Sonia, 

Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Je suis maman et belle-mĂšre de 2 garçons ! J’ai dĂ©cidĂ© de quitter Paris il y a 3 ans maintenant pour m’installer Ă  Toulouse et crĂ©er la marque Aynosens aprĂšs 12 ans Ă  travailler pour des marques de cosmĂ©tiques. J’ai travaillĂ© aussi dans l’animation avec des enfants pendant plusieurs annĂ©es ce qui m’a clairement « rĂ©vĂ©lĂ© » en tant que personne. Je suis une passionnĂ©e de l’enfance et de l’éducation positive. J’ai fait des Ă©tudes de Mode Ă  Paris et ai dĂ©couvert le milieu des cosmĂ©tiques au dĂ©tour d’un stage de fin d’études : un coup de coeur absolu. J’ai eu la chance de cĂŽtoyer des experts en derme-cosmĂ©tiques durant plusieurs annĂ©es qui m’ont transmis le goĂ»t de la formulation et des solutions pour traiter les peaux sensibles.

Peux-tu nous parler de ton histoire avec Aynosens ?

Je suis l’heureuse maman d’un petit garçon de maintenant 11 ans. L’aventure Aynosens dĂ©marre avec lui. BĂ©bĂ© il faisait des rĂ©actions allergiques Ă  tous les gels douches et aussi aux lessives. Les dermatologues me conseillaient systĂ©matiquement des crĂšmes Ă  base de corticoĂŻdes. Malheureusement, les rĂ©actions revenaient continuellement. J’ai donc fait comme beaucoup de parents, j’utilisais les produits avec lesquels il rĂ©agissait le moins. Cette problĂ©matique Ă©tait dans ma tĂȘte des annĂ©es durant et je n’arrivais pas Ă  trouver de produits non irritants dans les pharmacies Ă  l’époque.

Vers l’ñge de 8 ans, il a exprimĂ© le dĂ©sir de ne plus utiliser des produits « pour les bĂ©bĂ©s », ça a Ă©tĂ© un dĂ©clic, il fallait que je crĂ©Ă© Aynosens avec comme fil conducteur des soins non irritants, clean et adaptĂ©s aux diffĂ©rentes tranches d’ñges.

meilleure huile lavante bébé bio

Comment définirais-tu Aynosens en 3 mots ?

Bienveillance, transparence, naturalité

A quoi ressemble une journée dans ta peau ? 

Les journĂ©es passent Ă  une vitesse folle ! Ce qui ne m’empĂȘche pas de prendre du temps avec les enfants car c’est primordial. Le rĂ©veil sonne Ă  6h30/45 pour ma part. J’aime avoir un moment seule le matin pour me reconnecter et prĂ©parer ma journĂ©e en douceur. Une fois les enfants dĂ©posĂ©s Ă  l’école, la journĂ©e Aynosens dĂ©marre avec un tour d’horizon des mails, demandes sur les rĂ©seaux, prĂ©paration des projets en cours. 

Je m’attache aussi Ă  voir ce que les Ă©quipes ont sur le feu pour la journĂ©e et les jours Ă  venir en m’assurant qu’ils aient tout ce qu’il faut pour bien avancer.

Chaque journĂ©e est diffĂ©rente et c’est cela qui me plait. Production, sourcing, plan marketing, communication, R&D, tests produits, partenariats


J’échange aussi beaucoup avec d’autres marques, des porteurs de projets ce qui est trĂšs enrichissant au quotidien. 

Une pause obligatoire pour aller chercher les enfants Ă  l’école et enchainer avec les activitĂ©s en fin de journĂ©e mais toujours connectĂ©e Ă  Aynosens. :-)

"Je suis l’heureuse maman d’un petit garçon [...] BĂ©bĂ© il faisait des rĂ©actions allergiques Ă  tous les gels douches et aussi aux lessives. Les dermatologues me conseillaient systĂ©matiquement des crĂšmes Ă  base de corticoĂŻdes. Malheureusement, les rĂ©actions revenaient continuellement. J’ai donc fait comme beaucoup de parents, j’utilisais les produits avec lesquels il rĂ©agissait le moins. Cette problĂ©matique Ă©tait dans ma tĂȘte des annĂ©es durant et je n’arrivais pas Ă  trouver de produits non irritants dans les pharmacies Ă  l’époque."

Quel produit es-tu le plus fiĂšre d’avoir dĂ©veloppĂ© ? 

Tous sans exception ! Il a Ă©tĂ© difficile de trouver des laboratoires pour relever le dĂ©fi que je proposais. La liste de ce que je ne voulais pas Ă©tait trĂšs longue
certains prestataires me disaient clairement qu’ils ne savaient pas faire, d’autres ont acceptĂ© le challenge du « mouton Ă  cinq pattes » ! 

Je ne voulais pas d’eau dans mes formules (sauf si nĂ©cessaire mais avec un rĂŽle et des vertus pour la peau), pas d’abrasifs, pas d’allergĂšnes, des parfums naturels et travaillĂ©s (pas de fraise, pamplemousse, abricot
dĂ©jĂ  trĂšs prĂ©sents et qui pour moi devaient avoir un vrai rĂŽle dans la sensorialitĂ©).

Il Ă©tait hors de question pour moi de prendre des formules dĂ©jĂ  toutes faites car cela revenait Ă  reprendre les formules que je connaissais dĂ©jĂ  et qui ne convenaient pas Ă  mon fils (et beaucoup d’autres enfants).

Il a donc fallu faire des choix notamment celui que nos produits lavants ne moussent pas car c’est en partie une des raisons des rĂ©actions cutanĂ©es. La mousse ne lave pas mais dĂ©cape. C’est un changement d’habitude de consommation encore bien ancrĂ© que nous nous attachons Ă  faire entendre Ă  toutes les familles.

fleur de coton aynosens

As-tu un rituel auquel tu es trÚs attachée avec ton fils ?

Le moment du rĂ©veil et du coucher sont « nos moments ». Le matin, j’aime le rĂ©veiller en douceur, avec des mots positifs en le prĂ©parant Ă  passer une bonne journĂ©e. Le soir, nous discutons de la journĂ©e passĂ©e. Finir par une note qui donne le sourire, une blague, un cĂąlin tout doux pour amener un sommeil apaisĂ© et sĂ©curisant. 

Quelle est ta madeleine de Proust ?

Sans hĂ©siter l’odeur du jasmin. Ma grand mĂšre maternelle, andalouse, avait pour habitude de dĂ©poser partout dans la maison des coupelles d’eau oĂč trempaient des fleurs de jasmin qui embaumaient les piĂšces. 

fleur de jasmin blanche

Un conseil pour concilier vie de maman, de femme et d’entrepreneure ?

Je dirais que chacune fait comme elle peut ! Le seul conseil que je puisse donner est d’écouter ses envies et son corps, savoir s’asseoir et prendre le temps. J’ai Ă©tĂ© confrontĂ©e au surmenage professionnel/personnel et j’en ai tirĂ© une vraie leçon. Je sais aujourd’hui dire « je le ferai plus tard ».

Quelle phrase te rebooste quand rien ne va ?

"A chaque problĂšme une solution », j’arrĂȘte tout, je pose les choses et prends les problĂšmes un par un.

Quelle est ta dĂ©finition du bien-ĂȘtre ? 

C’est un long chemin pour qu’il soit total. Je pense qu’il faut une vie entiĂšre pour le vivre pleinement. Cela n’empĂȘche pas cependant d’en vivre un peu tous les jours. Cela peut passer du fait de se sentir sereine, en paix avec soi-mĂȘme Ă  ĂȘtre heureuse d’un moment ou un Ă©vĂšnement ponctuel. Que ce soit un moment oĂč l’on prend soin de soi ou que l’on prenne soin des autres, je dirais que ces moments lĂ  apportent du bien ĂȘtre.

Un dernier mot ?

Merci Lisa de nous donner l’opportunitĂ© de transmettre nos valeurs Ă  travers Rue Prairial. Nous partageons beaucoup d’exigences envers le produit mais aussi dans la possibilitĂ© de relayer des projets qui ont du sens.

-----------------------------------------------------------------------------------------
💌 Vous aimez nos articles ? Rue Prairial glisse chaque mois dans votre boite mails conseils, dossiers cosmĂ©tiques, lifestyle et  interviews, en vous inscrivant Ă  notre newsletter ici ! 💌
 -----------------------------------------------------------------------------------------